mardi 26 mai 2009

Philippe Val est un malentendu


Ce n'est pas moi qui le dit (j'ai bien trop envie d'avoir mon émission sur France Inter), c'est Emmanuelle Anizon (qui ne fera donc plus de radio) dans Télérama...

... et comme elle ne peut pas vraiment taper sur Philippe Val (se fermer les portes de France Inter ok, mais quand même on est chez Télérama), elle donne la parole à des vilains méchants du genre Delfeil de Ton : « Je trouve lamentable qu'il préfère Radio France à Charlie, journal indépendant. Socialement, il monte. Mais humainement et professionnellement, il plonge ! » 

C'est quand la première grève à France Inter ? 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire